Masters sciences juridiques

MASTERS SCIENCES JURIDIQUES

Parcours Juriste conseil d'entreprise.

Le Master Droit privé et sciences criminelles, parcours DJCE, entend permettre aux étudiants d’intégrer une large culture juridique en droit des affaires et de devenir de véritables généralistes dans cette spécialité que constitue le droit de l’entreprise. L’entreprise y est donc étudiée dans l’ensemble de ses composantes, qu’il s’agisse de composantes structurelles et fonctionnelles jusqu’aux questions de son financement ou de ses activités sur le marché.

Par cette approche généraliste, la formation permet aux étudiants de comprendre, intégrer et traiter l’ensemble des problématiques rencontrées par les entreprises, qu’il s’agisse du conseil ou du contentieux interne et externe.

La formation vise à préparer les étudiants au métier de juriste d’entreprise dans les secteurs suivants : ventes de marchandises, prestations de services, banques, cabinets d’expertise comptable. Elle prépare en outre à l’exercice de la fonction d’avocats spécialisés dans le droit de l’entreprise et des affaires. Dans la perspective d’une future intégration au barreau, la formation confère aux étudiants toutes les compétences requises pour intégrer notamment les plus grandes structures spécialisées dans le droit des affaires et de l’entreprise. Par ailleurs, le socle de compétences acquises au terme du master ouvre aussi aux étudiants de perspective de continuation ou d’insertion dans les branches du conseil juridique.

Etude des dossiers. Niveau de recrutement : Bac+3 (Licence conseillée : Droit)

Conditions particulières : conditions d’accès en 2e année : accès autorisé au titulaire de l’ancienne maîtrise. Modalités de sélection : examen sur dossier (qualité du cursus antérieur, motivation(s) et CV), entretien.

MASTER 1

Semestre 1 : Droit des affaires internationales, Droit international privé, Droit des procédures collectives, Voies d’exécution, Droit judiciaire privé, Droit des sûretés, Droit de la propriété intellectuelle, Droit bancaire, Comptabilité 1, Les contrats commerciaux, Droit de la distribution,

Semestre 2 : Droit des assurances, Comptabilité 2, Droit fiscal des affaires, Droit pénal des affaires, Droit des instruments de paiement, Droit du crédit, Droit des instruments de paiement,

MASTER 2

Les enseignements se feront uniquement au semestre 3, puisque le semestre 4 est réservé à la rédaction et soutenance du mémoire.

Méthodologie de recherche, Contentieux économique et des affaires, Contentieux social, Contentieux fiscal, Droit de l’ingénierie financière, Droit de la micro finance, Recouvrement des créances, MARD, Gestions stratégique des ressources humaines, Système d’information et de communication en entreprise, Techniques sociétaires, Techniques contractuelles, Anglais juridique.

Parcours Judiciaire Et Sciences Criminelles

Le niveau M1 permet aux étudiants sortant d’une Licence 3 d’approfondir le champ pénal et d’en maîtriser la technicité.  Ce master s’adresse aux étudiants souhaitant garder une ouverture à quelques autres matières juridiques (Droit privé et public).

– Magistrature

– Barreau

– Cadres de la police et de la gendarmerie, de l’administration pénitentiaire et des douanes

– Education spécialisée et protection judiciaire de la jeunesse

– Travail social notamment dans la prévention de la délinquance et en milieu pénitentiaire

– Médecins psychiatres et experts

– Psychologues cliniciens et experts

– Conseil auprès d’organisations non gouvernementales

Etude des dossiers. Niveau de recrutement : Bac+3 (Licence conseillée : Droit)

Conditions particulières : conditions d’accès en 2e année : accès autorisé au titulaire de l’ancienne maîtrise. Modalités de sélection : examen sur dossier (qualité du cursus antérieur, motivation(s) et CV), entretien.

MASTER 1 :

Semestre 1 : Défense pénale et droit de l’exécution des peines, Droit africain des droits de l’homme, Droit des procédures collectives, Droit judiciaire privé, Droit pénal approfondi, Investigations criminelles, Pratique judiciaire, Rédaction d’actes, Droit pénal constitutionnel, Droit pénal fiscal et douanier.

Semestre 2 : Histoire du Droit pénal et des professions judiciaires, Etat, Liberté et Sécurité, Droit des Successions, Droit des libéralités, Régimes matrimoniaux, Droit des instruments de paiements, Droit pénal du chèque, des sociétés et des entreprises en difficultés, Droit pénal spécial, Droit pénal de la famille, Contentieux de la procédure pénale, Contentieux devant les AAI, Anglais juridique, Informatique.

MASTER 2 :

Semestre 3 : Méthodologie de recherche, Droit commercial approfondi, Droit des obligations approfondi, Droit pénal international, Droit international privé, Politique criminelle, Problèmes liés à la délinquance, Théorie générale du procès, MARD, Médecine légale, Psychiatrie criminelle.

Semestre 4 : Droit humanitaire et des conflits armés, Droit des Migrations, Cybercriminalité, Droit pénal des mineurs, Anglais juridique, rédaction et soutenance de mémoire.

Droit Des Activités Extractives (DAE)

La dimension géostratégique du secteur extractif et les enjeux et impacts en termes de développement économique et social, de gouvernance, de sécurité, de relations diplomatiques justifient cette offre de formation.

  • Être un cadre de haut niveau dans une entreprise du secteur minier et autres activités extractives ;
  • Être un cadre de haut niveau dans l’administration de l’Etat ou d’une collectivité locale chargé du management du secteur minier et autres activités extractives.

Titulaires d’une licence ou d’un master 1 en Droit, en Economie ou tout autre diplôme admis en équivalence. Cette formation vise également les professionnels impliqués dans la conception et la mise en œuvre des politiques sociales en Afrique

MASTER 1 :

Semestre 1 : Introduction au droit extractif, Introduction à l’économie du secteur extractif, Fiscalité du secteur extractif, Droit de l’Environnement, Droits des marchés publics, Le contenu local dans l’industrie extractive, La dynamique de production de l’eau et de l’électricité en Afrique

Semestre 2 : Gestion des Projets, Droit des Contrats et Négociation internationale, Management des Risques, Financement et Garantie de Grands Projets, Les énergies renouvelables en Afrique, Anglais des affaires.

MASTER 2 :

  • En Master 2, une partie de l’Enseignement est théorique pour permettre aux étudiants d’acquérir un haut niveau de connaissances et d’accéder à la Recherche ;
  • L’autre partie est délibérément pratique et permettra aux futurs diplômés d’être directement opérationnels et pour le personnel recyclé d’être davantage performant. Ce qui implique un stage en entreprise et une rédaction d’un rapport ou d’un mémoire à présenter devant un jury.

Semestre 3 : Méthodologie de la recherche, Géopolitique des ressources extractives, La transparence dans l’industrie extractive, Les droits de l’homme dans l’industrie extractive, Modélisation de l’économie prévisionnelle et financement des projets pétro-gaziers et d’énergie, Gouvernance des contrats et Régulation (Aspects institutionnels), La problématique des flux financiers illicites dans le secteur extractif.

Semestre 4 : Stage et rédaction rapport ou mémoire

 

Droit Et Administration Des Collectivités Locales (DACL)

Le parcours administration des collectivités locales est axé sur l’acquisition de compétences en lien avec l’action administrative décentralisée. A ce titre, des enseignements spécifiques en lien avec les collectivités locales sont dispensés.

Objectifs

Ce parcours se donne pour objectif de former des cadres administratifs territoriaux de haut niveau amenés à exercer leurs fonctions professionnelles dans tous les types de collectivités locales et d’établissements publics rattachés à ces collectivités.

Le parcours se donne également pour objectif de former des étudiants amenés à exercer leurs fonctions professionnelles auprès d’organisme de droit privé associé à l’action des collectivités locales (association, société d’économie mixte).

A la fois théorique et pratique par l’intervention de nombreux professionnels, ce parcours répond à la forte demande d’expertise de la part des collectivités publiques ou para-publiques pour traiter les dossiers de développement des territoires locaux.

La formation se veut à la fois transversale, complète et concrète préparant à tous les métiers exigeant un niveau élevé de supervision, de conception et d’action en lien avec les responsabilités des communes, des départements et de leurs administrations. Ses débouchés sont très variés. Ils se situent dans les concours ouverts aux cadres de l’administration publique territoriale et de l’administration territoriale de l’Etat, comme dans les recrutements contractuels publics (emplois directs au sein des collectivités et de leurs établissements publics) ou privé (emplois au sein des cabinets d’avocats, d’entreprises délégataires de services publics) et d’organismes satellites des collectivités (sociétés publiques locales…). A l’issue de la formation, les étudiants inscrits dans ce parcours doivent être en mesure de mettre en œuvre au plan administratif les politiques des collectivités locales.

Titulaires d’une licence ou d’un master 1 en Droit, en Economie ou tout autre diplôme admis en équivalence. Cette formation vise également les professionnels impliqués dans la conception et la mise en œuvre des politiques sociales en Afrique

MASTER 1

Semestre 1 : Sciences et Techniques Administratives 1, Droit Public Economique, Anthropologie politique et sociale, Droit et gestion des ressources humaines des collectivités locales, Finances et fiscalité locales, Droit Administratif Local, droit de l’environnement, et RSE, Etat civil approfondi, comptabilité nationale.

Semestre 2 : Sciences et Techniques Administratives 2, Droit des contrats de l’administration, Ethique et déontologie des agents, Méthodologie de la gestion de projet, Comptabilité des collectivités locales, Gouvernance locale, Histoire des idées politiques, Anglais.

Master 2 :

Semestre 3 : Droit constitutionnel approfondi, Systèmes politiques et administratifs comparés, Responsabilités pénales, Gestion des questions de sécurité, Politique criminelle, Organisation de la vie politique, Droit de la commande publique, Stratégie financière.

Semestre 4 : Stage, rédaction et soutenance mémoire.