Licences

Nos
licences

Sciences juridiques

La licence de droit de l’IUB est la formation généraliste en droit. Elle assure l'acquisition d'un socle de connaissances juridiques fondamentales et de la méthodologie spécifique nécessaires à tout juriste.

La licence de droit de l’IUB est la formation généraliste en droit. Elle assure l’acquisition d’un socle de connaissances juridiques fondamentales et de la méthodologie spécifique nécessaires à tout juriste. La formation se déroulant sur 3 ans permet aux étudiants de s’orienter progressivement en droit privé ou en droit public, car La licence 3 droit de l’Institut Universitaire de Brazzaville s’inscrit dans la politique de spécialisation progressive des étudiants en licence. Le choix effectué en licence 3, offre d’autres possibilités de spécialisation. Ainsi en Droit privé, l’étudiant pourra s’orienter vers le droit des affaires ou la carrière judiciaire. Dans le même temps, le choix du Droit public ouvre les portes du Droit et administration des collectivités locales ou du droit public fondamental.

En effet, tout étudiant titulaire d’un diplôme de licence 2 peut intégrer la L3 de droit public. Il est néanmoins conseillé d’être sensible aux questions relatives à la vie publique en général. De même, il peut intégrer la L3 de droit privé, s’il a une sensibilité du monde de l’entreprise ou des fonctions juridictionnelles.

Permettre d’acquérir une culture juridique générale permettant, soit de trouver directement un emploi, soit de se perfectionner et se spécialiser dans le cadre d’un master de droit. Elle comporte les bases indispensables à la compréhension et à l’utilisation des outils juridiques, par un enseignement théorique et pratique du socle des différentes matières du droit public et du droit privé, ainsi que par un apprentissage de la méthodologie juridique (commentaires de décisions jurisprudentielles, de textes législatifs et réglementaires, cas pratiques, notes de synthèse…) et générale (dissertations, exposés…), et des outils documentaires.

Le droit privé

La troisième année de Licence parcours droit privé permet d’obtenir le diplôme universitaire de la Licence en droit. Ayant de nombreux cours communs avec le parcours carrières judiciaires, le parcours droit privé s’en distingue par un approfondissement de matières comme le droit des contrats spéciaux, le droit des sociétés et les relations individuelles et collectives de travail mais aussi des enseignements en droit de la responsabilité, droit pénal et en régime des obligations. Tout cela conduit également l’étudiant à maîtriser des mécanismes et techniques utiles au monde de l’entreprise.

  • Option Droit des affaires
  • Option Carrière judiciaire

Objectifs

Le parcours droit privé fournit des bases solides sur un nombre important de matières permettant la poursuite d’études tant vers le droit des affaires que la carrière judiciaire.

Le droit public

Après une licence 2 généraliste, la L3 de droit public propose une spécialisation en droit public bâtie sur les cours de droit de la fonction publique, droit administratif des biens contentieux administratif et droit des collectivités locales. L’étudiant choisira en outre de teinter son année d’un profil privatiste en apprenant les relations individuelles de travail et la protection sociale. Les cours sont tous assumés par des spécialistes du droit public, universitaires ou professionnels.

  • Option Droit public
  • Option Droit et administration des collectivités locales

Objectifs

La licence 3 droit public poursuit un double objectif. Il s’agit de compléter une formation aux bases du droit en général et en droit public en particulier afin de permettre aux étudiants qui le souhaitent, d’une part, de profiter de leur grade de licencié en droit pour s’insérer dans la vie professionnelle, d’autre part, de poursuivre leurs études en Master de droit public ou de Droit des collectivités locales. La L3 droit public vise donc à compléter un cycle d’étude autant qu’à ouvrir au cycle suivant.

La formation reçue développe la capacité d’analyse des divers documents à caractère juridique (normes et actes juridiques). Elle vise aussi à permettre l’élaboration et la construction de synthèses argumentées sur des questions juridiques données, notamment en droit public.

Etalée sur six (06) semestres, soit 3 ans la formation est sanctionnée par la délivrance d’une licence en droit après validation des 120 crédits. La formation est assurée par des enseignants de haut rang et des professionnels expérimentés qui s’engagent à faire acquérir aux étudiants des connaissances fondamentales en sciences juridiques et des enseignements spécialisés.

Licence 1 :

Semestre 1 : Introduction à l’étude du Droit, Droit des personnes, Droit constitutionnel 1, cadre juridique de la vie internationale, méthodologie en Sciences juridiques, technique d’expression.

Semestre 2 : Droit de la famille, organisation judiciaire, Droit constitutionnel 2, Histoire des idées politiques, Institutions communautaires, anglais juridique.

Licence 2 :

Semestre 3 : Droit pénal général, droit des contrats, Principes de l’action administrative, finances publiques, régime général des obligations, sociologie politique.

Semestre 4 : Droit de la responsabilité civile, procédure pénale, contentieux administratif, droit des collectivités locales, systèmes politiques africains, droit commercial général.

Licence 3 : Droit privé

Semestre 5 : Droit commun des sociétés commerciales, fonds de commerce, relations individuelles de travail, droit des sûretés, droit des biens, contrats spéciaux.

Semestre 6 : Droit spécial des sociétés commerciales, relations collectives de travail, droit du numérique//Criminologie, droit pénal spécial, procédure civile d’exécution//Introduction à l’économie d’entreprise, droit de la propriété intellectuelle, institutions et règlementation bancaire, développement personnel et jeux de rôle.

Licence 3 : droit public

Semestre 5 : Droit de la fonction publique, droit fiscal et budgétaire, droit des organisations internationales, Droit international humanitaire, Relations individuelles de travail, Protection sociale.

Semestre 6 : Droit administratif des biens, Droit foncier et domanial, Urbanisme et aménagement du territoire// Droit parlementaire et légistique, Théorie générale du service public, Protection internationale des droits de l’homme//Gestion administrative et financière des collectivités locales, Droit des marchés publics, Etat civil et statut du personnel local, Développement personnel et jeux de rôle.

SCIENCES ECONOMIQUES ET DE GESTION

Les sciences économiques analysent les moyens de production et de répartition des richesses à diverses échelles (familiale, nationale, mondiale) ainsi que les enjeux sociaux afférents.

Les sciences économiques analysent les moyens de production et de répartition des richesses à diverses échelles (familiale, nationale, mondiale) ainsi que les enjeux sociaux afférents. Elles s’intéressent aux interactions de divers facteurs : offre, demande, épargne, revenu, emploi, investissement, consommation valeur du travail, importations, exportations, etc.
La microéconomie examine les relations entre les agents économiques (ménages, administrations, entreprises) tandis que la macroéconomie concerne les systèmes dans leur globalité.

La Licence en Gestion des Entreprises est un programme qui s’étale sur trois années et est destiné à former des gestionnaires qui pourront entrer directement dans la vie professionnelle ou approfondir leur formation dans le domaine de la gestion en réalisant un Master en sciences de gestion. Cette formation répond de manière évidente aux besoins exprimés par les secteurs publics, privés et non marchands béninois et de la sous-région dans le domaine de la gestion.

Cette licence est également accessible aux étudiants ayant obtenu précédemment un diplôme de Brevet de Technicien Supérieur (BTS) dans le domaine de la gestion. Ceux-ci peuvent accéder directement à la troisième année de la licence dont le programme sera légèrement aménagé pour tenir compte de leurs spécificités et acquis.

Conditions d’admission

  •   Formation initiale :
    Baccalauréat ou diplôme jugé équivalent par la commission pédagogique.
  •   Formation continue :
    La validation des acquis professionnels et des acquis de l’expérience s’effectue dans le cadre de la réglementation existante.

Les programmes d’études en gestion couvrant une grande variété de domaines, la licence vise à donner un minimum de formation universitaire dans différentes disciplines de la gestion de façon à permettre aux étudiants d’exercer un métier dans l’une de ces disciplines au terme de cette formation. Cela donne également aux étudiants les bases indispensables pour entamer avec confiance le programme de master en gestion. Pour ce faire, la pédagogie appliquée dans la licence est à la fois conceptuelle et pratique.

Débouchés

La licence en économie et gestion forme des cadres et des responsables des ressources humaines, des achats, des finances. Elle permet également d’accéder à des postes de contrôleur de gestion, chef de projet, chargé d’études et chargé de mission, ainsi qu’à la fonction publique territoriale et administrative (Analyste financier, Attaché commercial, Chargé de gestion administrative et financière, Consultant, Contrôleur de gestion, Directeur commercial).

Les deux premières années sont destinées à l’acquisition des connaissances fondamentales en économie et en gestion. En troisième année de la licence économie et gestion vous avez le choix entre l’économie et la gestion et chaque choix vous offre 2 parcours. Ainsi en Economie, vous avez l’option monnaie-finance et Analyse économique. Tandis qu’en gestion, nous avez le marketing et l’entreprise.

Organisation de la formation

Etalée sur six (06) semestres, soit 3 ans la formation est sanctionnée par la délivrance d’une licence en économie ou en gestion après validation des 120 crédits. La formation est assurée par des enseignants de haut rang et des professionnels expérimentés qui s’engagent à faire acquérir aux étudiants des connaissances fondamentales en sciences économiques et de gestion ainsi que des enseignements spécialisés.

Licence 1 :

Semestre 1 : Principes macro-économie, Histoire des faits et idées économiques, Comptabilité générale 1, Management et fonctions de l’entreprise, Statistiques descriptives, Mathématiques 1 : Analyse.

Semestre 2 : Principes micro-économie, Problèmes économiques contemporains, Comptabilité 2, Introduction à la gestion, Mathématiques 2 : Algèbre linéaire, Introduction au droit.

Licence 2 :

Semestre 3 : Macro-économie, Micro-économie, Comptabilité analytique 1, Mathématiques financières, Mécanismes monétaires, Droit des affaires.

Semestre 4 : Monnaie et finance, Economie de l’entreprise, Comptabilité de gestion, Gestion financière, Statistiques et probabilités, Techniques d’enquête et analyse des données.

Licence 3 Parcours Gestion d’entreprise :

Semestre 5 : Marketing et communication, Théorie des organisations, Stratégie et entrepreneuriat, Gestion des ressources humaines, Sociologie des organisations et des entreprises, Droit du travail.

Semestre 6 : Techniques quantitatives de gestion, Contrôle de gestion et audit, Marchés financiers// Management stratégique, Système d’information appliqué à la gestion// Management de la force de vente, Marketing de services, Droit de la publicité et du marketing, Anglais.

Licence 3 Parcours Economie :

Semestre 5 : Banque-Assurance, Economie de l’incertain et de l’information, Economie monétaire et financière internationale, Economie industrielle, Econométrie, Mathématiques.

Semestre 6 : Théorie des jeux et stratégie de l’entreprise, Croissance et développement, Econométrie appliquée// Finance d’entreprise, Histoire de la pensée économique, Marché financiers// Théorie des jeux non coopératifs, algorithme et initiation à la programmation, Anglais.

cout de nos licences

Les droits d’inscription et de réinscription ne sont pas remboursables.

Droit d'inscription

LICENCE 1&2

30 000 F

LICENCE 3

35 000 F

Coût de la formation

Licence 1&2

400 000 F

Licence 3

400 000 F

Réinscription

LICENCE 1&2

25 000 F

LICENCE 3

30 000 F